Le Bloc Note

Chasseur d’Images numéro 391 du mois de mars 2017

21Fév

Matériel et éclectisme sont au menu de ce nouveau numéro de Chasseur d’Images daté du mois de mars 2017. Le matériel est fortement présent dès la couverture avec l’annonce de nombreux tests d’objectifs et de boîtiers. Les produits ciblant le grand public côtoient ceux qui se destinent à des amateurs fortunés ou des professionnels.

Un joli dossier sur la vitesse en photo

Cependant, le thème du mois ne doit pas être négligé. Il aborde la question de la vitesse en photo à travers des sujets variés qui ont l’évocation d’un mouvement rapide pour seul point commun. J’ai particulièrement apprécié la diversité des sujets traités et les photos présentées qui peuvent donner des idées de prise de vue en toutes occasions, y compris au cours de nos activités ordinaires.
Les deux portfolio sur Stéphane Duroy et Fabrice Puliero sont dignes d’intérêt avec une mention spéciale pour ce dernier qui offre des clichés originaux et à la portée de tous : une vraie boîte à idées.

Le test de quatre boîtiers très variés

Quatre boîtiers sont testés ce numéro du mois de mars 2017. Le Nikon D5600 ouvre le bal. Il s’agit, avant tout, d’une mise à jour du D5500. Il en va de même pour les deux suivants que sont le Sony Alpha 99 II qui offre, cependant, de belles nouveautés techniques et le Sony Alpha 6500. Enfin, le Leica M10 clôt le bal. Entre défenseurs et pourfendeurs des produits de la marque, Chasseur d’Images tente de teste objectivement cet appareil en se concentrant sur ses fonctionnalités et les résultats obtenus.
Couverture du numéro 391 de Chasseur d'Image du mois de mars 2017

Une pluie d’objectifs

La part du lion, dans ce numéro 391 de Chasseur d’Images est prise par les tests d’objectifs. Ceux-ci débutent par un dossier sur le redressement des perspectives en comparant la solution logicielle avec DxO ViewPoint 3 et la solution matérielle avec le nouveau 19mm Nikon à décentrement qui est mesuré à cette occasion. Même si l’informatique fait presque des miracles, l’optique n’a pas dit son dernier mot et conserve une belle longueur d’avance comme le montre le résultat de ce comparatif.
La liste des autres objectifs testés est longue. On y trouve des nouvelles versions de zooms pro de chez Canon comparés à leurs prédécesseurs et à des propositions le plus souvent moins coûteuses venant de chez Canon ou de concurrents. Les autres marques ne sont pas oubliées avec Fuji, Panasonic, Tokina, Sony et Sigma.

Pour clore cette longue partie sur les objectifs, un long dossier traite de l’histoire des montures des différentes marques qui évoluent entre compatibilité et nécessité d’adopter des solutions novatrices.

Pour être exhaustif, deux rotules de chez Benro, l’une pendulaire et l’autre dédiée à la vidéo ainsi qu’un pied vidéo léger de la marque Manfrotto sont aussi testés.

Je vous invite à vous référer au sommaire du journal pour plus de détail et la liste exacte des objectifs testés.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*